Grossesse & art-thérapie


Comment l’art-thérapie m’a accompagné pendant ma grossesse, mon accouchement et mon post partum ?


Pendant ma grossesse, j’ai tenu un grand cahier. J’ai toujours tenu des carnets d’artiste, mais je savais que celui-ci serait le plus important de toute ma vie.


Ce grand cahier est mon carnet de grossesse et de naissance de mon enfant.


A l’intérieur de ce carnet, j’ai beaucoup écrit, dessiné, collé. J’ai déposé mes joies, mes doutes, mes peines, mes angoisses (de perte, de mort)... J'ai raconté la temporalité et le contexte de ma grossesse confinée (mais aussi très créative), j'ai lâché prise sur l’aspect anxiogène du monde médical (effet nocebo garanti), j'ai dessiné mes rêves et mes cauchemars, j'ai conté le récit de mon accouchement, j'ai composé un collage des photos de naissance de mon enfant...



Col.le de l'utérus
Art-thérapie Mélodie Lutton




J’ai pu écrire et communiquer sincèrement avec mon enfant en lui écrivant dès que j’en avais besoin.


Cela a favorisé ma communication avec lui pendant ma grossesse et une fois qu’il est né.


Ce cahier représente une bulle pleine d’amour entre mon enfant et moi.









J’avais besoin de comprendre les grands bouleversements et changements hormonaux de mon corps. Pour les accepter, je suis rentrée en connexion avec mon corps et ses douleurs à travers le dessin et la peinture. Cela m’a permis de sublimer mes 3 trimestres de grossesse et leurs différentes étapes. J’ai pu dessiner et matérialiser mon fœtus, mon col de l’utérus, mon utérus, mes intestins…

Mélodie Lutton

Ce cahier est un recueil, où je pouvais me confier et me libérer, qui a une valeur de transmission et de mémoire. Un jour, je le donnerai à mon enfant. Certes, je lui partagerai dans très longtemps mais il sera d’où il vient. Qui sait d’où il vient sait où il va. Non ? Peu de gens savent comment leurs mamans ont cheminé enceinte car tout le monde oublie avec le temps… N’est-ce pas le début de notre vie ? La vie intra-utérine, nous qui naissons foetus ex-utéro.


Mon carnet de grossesse, un objet symbolique….


En art-thérapie, nous allons forcement vers la dimension symbolique universelle, culturelle et individuelle de chacun. Notre psychisme est rempli de symboles qui nous permettent de nous penser et de nous construire en tant qu’individu.


Nous pouvons donner un aspect symbolique et initiatique à notre vie. Cela permet de nous raconter dans le grand tout, donner du sens à un événement et parcourir sa vie de manière INITIATIQUE. Chaque étape de notre vie est initiatique, les moments difficiles nous permettent de nous surpasser ou de devenir résilient par exemple. Certains événements nous marquent à vie et sont traumatiques. Lorsque nous voyons notre vie de manière initiatique, nous l’observons avec plus de recul.


Je me suis préparée à accoucher avec l'art-thérapie.


Ma préparation mentale a été fourni d’affirmations et de visualisations positives.

Les images mentales, imaginaires que j’ai pu dessiné ou peindre sont revenues pendant mon accouchement comme des soutiens et des boucliers positifs.

Ainsi j’étais sereine et dans ma bulle pendant mon accouchement. Cela m’a apporté beaucoup de force, du courage et une confiance inébranlable dans mon corps.


En art-thérapie, nous renforçons le pouvoir de nos objectifs par la visualisation positive. Si nous avons un objectif précis, nous n'allons pas l'oublier pendant l'expérience.


Autrefois, on utilisait des rituels de matérialisation, on construisait des totems ou des hôtels. L’art-thérapie revient aux sources de ce que nous avons perdu, c’est une pratique qui permet de matérialiser nos objectifs pour les rendre palpables et réalisables.


Nous avons tous une énergie particulière dans les mains qui reflète notre relation au monde. Lorsque nous créons, nous matérialisons, nous fabriquons un objet ou une action avec nos mains, nous créons et envoyons nos intentions et objectifs autour de nous.


A la maternité, une fois mon enfant né, j’avais mon cahier avec moi et j’ai écrit le long récit de mon accouchement. Ce fut une vraie libération de pouvoir libérer cette expérience si éprouvante, intime et si intense. Je pouvais visualiser tout mon parcours de grossesse au fil des pages, ce que j'avais vécu pour devenir mère était inscrit.


Alors, Mesdames, CRÉATRICES de l’univers, oserez-vous créer votre carnet de grossesse et celui de votre futur enfant ?

Empreinte du placenta - Mélodie Lutton


Pour terminer, je souhaite ajouter que l’accompagnement d’une sage-femme libérale, formée à l’ostéopathie pelvienne (une méthode méconnue qui fait des miracles), de l’acupuncture et d’une accompagnante en périnatalité m’ont permis d’envisager une naissance respectée.


L’art-thérapie peut être associé à la relaxation et la sophrologie pour une préparation mentale efficace pendant l’accouchement et le post-partum.